Assemblée générale en intersyndicale le 21 Janvier 2021

 En réponse à la note de service modifiant les règles des congés annuels.

« C’est l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée qui font que l’on trouve en soi la force de tenir dans une atmosphère aussi tendue et contraignante  que celle que nous vivons actuellement.

 Et il en faut de la ressource !

 Les cadres sont là pour accompagner les équipes, les emmener vers plus d’épanouissement professionnel.

 Leur travail consiste de plus en plus à compenser les manques et à mettre de l’huile dans les rouages. Les cadres sont aussi en première ligne, en interface …le maintien des organisations est le fruit d’un tissage, d’un équilibre subtil, de négociations quotidiennes

 Les cadres sont des soignants, comme eux, ils savent se « débrouiller » faire contre mauvaise fortune bon cœur, assumer leur travail de lien, d’assurance et de réconfort.

Cependant il y a aussi des moments de non-retour, des seuils à ne pas franchir. De même que la nature qui est résiliente jusqu’à un certain point …il y a un seuil au-delà duquel les retours  ne sont plus possibles !

Nous ne sommes plus dans un temps   où nous avons encore de la marge, les effectifs sont ajustés, il n’y a plus de «pli d’aisance»  comme diraient les infirmières.

 Il faut laisser aux soignants les moyens de se reconstruire après les mois passés dans la tourmente, et les mois à venir qui seront difficiles personne n’en doute !

 Il ne faut pas ajouter de la contrainte, on ne peut pas demander à l‘encadrement d’ajouter de la contrainte à la contrainte.

 C’est maintenant que le « quoi qu’il en coûte » doit prendre toute sa place !!

 On ne peut plus faire peser sur les équipes et les cadres le poids de restrictions budgétaires mal venues »

logo équipe fleche haut
Icons made by Freepik from www.flaticon.com